Raouraoua «Saâdane méritait bien ma confiance»

Aller en bas

Raouraoua «Saâdane méritait bien ma confiance»

Message par habibo le Jeu 29 Juil - 3:34

«Le professionnalisme est une décision irrévocable»


Dans une déclaration exclusive accordée à la chaîne de télévision tunisienne, Nessma TV, en marge de l’assemblée générale de l’Union nord-africaine de football, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, est longuement revenu sur les raisons qui l’ont motivé à reconduire le sélectionneur de l’EN, Rabah Saâdane, pour une durée de deux ans à la tête de la barre technique de l’Equipe nationale algérienne. Raouraoua a expliqué que Saâdane méritait bien sa confiance tant les résultats obtenus jusque là plaidaient en sa faveur. : «L’entraîneur Rabah Saâdane méritait ma confiance. Avec lui, l’équipe nationale est parvenue à passer à un palier supérieur. Il ne faut pas perdre de vue qu’il a réussi à qualifier l’Algérie au Mondial sud-africain, après une absence de 24 ans. Notre participation à la dernière CAN 2012 aura été une réussite totale avec une qualification en demi-finale, chose qui n’est pas arrivée depuis 20 ans (Ndlr, depuis 1990)», a-t-il notamment précisé pour arguer son choix.

«Le reconduire était une juste récompense»
Mettant en exergue les exploits réalisés par le staff technique national, le premier responsable de la FAF qui a cité comme exemple de succès la double qualification de l’Algérie en Coupe d’Afrique et en Coupe du monde 2010, ne s’est pas contenté de défendre son choix. En effet, à travers ses déclarations, il a loué le mérite du coach Saâdane qu’il a qualifié de l’homme de la situation. «Cet entraîneur a tout donné pour la sélection. C’est lui qui a remis le train sur les rails. C’était donc de mon devoir de le reconduire à la tête des Verts. C’est une juste récompense pour un entraîneur qui a énormément ramené pour notre Equipe nationale. Contrairement à ce qui a été dit, le préserver était une décision logique et juste», a dit Raouraoua.

«L’Algérie a tout donné dans ce Mondial»
Invité à livrer ses impressions sur la participation de l’Algérie au dernier Mondial, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, s’est déclaré satisfait du parcours de l’EN et ce, en dépit des résultats jugés peu probants enregistrés par le groupe de l’EN, qui a terminé cette compétition mondiale avec un seul petit point au compteur et une sortie sans gloire dès le premier tour de cette phase finale de Coupe du monde : «L’Algérie a tout donné dans ce Mondial. On manquait d’expérience, mais la participation de notre Equipe nationale est positive. Saâdane a convoqué les meilleurs joueurs qui puissent exister. Je rajoute qu’on avait l’ambition de faire mieux mais on a commis quelques erreurs individuelles qui nous ont coûté cher face à la Slovénie et les Etats-Unis. Cela dit, quoi qu’on dise, cette 27e place est une performance honorable. C’est même un grand exploit.»

«Le professionnalisme est une décision irrévocable»
Poursuivant son entretien avec l’animateur de la chaîne tunisienne, Raouraoua a été on ne peut plus clair à propos du passage des équipes de la D1 et D2 au professionnalisme : «Les clubs de la division Une et Deux deviendront professionnels à partir de la nouvelle saison. C’est une décision irrévocable. L’Etat algérien a mis tous les moyens logistiques et financiers pour réaliser cet objectif, donc, il n’en est pas question de renoncer à ce grand projet. Surtout qu’il s’avère comme une alternative pour sortir le football algérien de son marasme. Les clubs qui deviendront professionnels auront droit à un crédit d’un million d’euros avec un taux d’intérêt de 1% seulement, et une parcelle de terrain pour construire des centres de formation propres à eux. Cela sans parler du bus des joueurs qui leur sera octroyé par l’Etat et les facilités de transport aérien qui seront offertes par la compagnie algérienne, Air Algérie.»

«Les anciens joueurs seront revalorisés»
Avant de clore son intervention sur Nessma TV, Raouraoua qui a été interpellé au sujet des anciens joueurs des années 80 dont le passé et l’expérience footballistique restent inexploitables en Algérie, dira : «On va bien entendu donner plus de chance aux anciens joueurs, et les aider à intégrer les différentes catégories des sélections jeunes. De part leur expérience et leur vécu, ils seront d’un apport certain pour les jeunes.»
-----------------------------------------------
Ahmed El M’ghirbi : «La mission de Saâdane ne sera pas une sinécure»
Faisant partie des invités de l’émission «Nass Sport» diffusée par la chaîne Nessma TV, le technicien tunisien Ahmed
El M’ghirbi a salué la décision du président Raouraoua qui a reconduit Rabah Saâdane à la tête du staff technique national, mais il a tenu à préciser que la mission de ce dernier ne s’annonce pas de tout repos. «La décision prise par le président Raouraoua est sage. Il a prôné la stabilité et c’est ce qu’il y avait de mieux à faire pour éviter l’éternel recommencement. Mais je tiens à dire que la mission de Saâdane sera plus difficile qu’auparavant, car le public algérien est maintenant habitué aux bons résultats, et de ce fait il n’acceptera plus les mauvaises performances», a dit El M’ghirbi.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
habibo
Administrateur
Administrateur

Sexe : Masculin Date de naissance : 12/03/1990
Age : 28
Emploi/loisirs : touuuuuuuuuuuuu
Localisation : mascara
Date d'inscription : 22/07/2010
Messages : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum