Une grave crise interne de gaz guette l'Algérie à partir de 2014

Aller en bas

Une grave crise interne de gaz guette l'Algérie à partir de 2014

Message par Dr tayma le Lun 2 Aoû - 22:36

L'Algérie aura du mal à honorer ses engagements gaziers avec l'étranger en raison de l'augmentation de sa consommation interne d'ici à 2018. Cette demande pourrait évoluer entre 50,48 milliards de m3 et près de 63 milliards de m3 à l'horizon 2018, selon programme indicatif d'approvisionnement du marché national en gaz pour la période 2009-2018 publié par par la Commission nationale de régulation de l'électricité et du gaz (CREG) sur son site internet.

La CREG a évalué cette demande selon trois hypothèses: une faible augmentation de la demande, une évolution modérée et une augmentation forte de la demande interne en gaz. "Le scénario fort prévoit un développement socio-économique haut avec l’intégration de plusieurs projets industriels. Dans ce scénario, la demande globale en 2018 atteindra 62,96 milliards de mètres cubes, soit une évolution annuelle moyenne de 9%", a expliqué la CREG. Les hypothèses du scénario faible "donnent un rythme de croissance annuel moyen de 6,6%, soit une demande en gaz de 50,48 milliards de mètres cubes en 2018", a-t-elle ajouté. Enfin, la demande interne en gaz peut progresser selon le scénario moyen "à un rythme annuel moyen de 7,4%, passant de 26,6 milliards de mètres cubes en 2008 pour atteindre les 54,22 milliards de mètres cubes en 2018", selon la même source.

La CREG prévoit une évolution importante de la demande nationale en gaz naturel entre 2009-2010 et 2013-2014. Elle devrait passer de 28,37 milliards de m3 en 2009 pour dépasser 40 milliards, selon le scénario faible ou atteindre 60 milliards de m3, selon le scénario fort. Après la demande évoluera très lentement jusqu'en 2018. Les quatre prochaines années s'annoncent donc décisives pour la satisfaction de la demande nationale en gaz naturel alors que les investissements de Sonatrach dans le domaine n'avancent pas.

L'Algérie pourrait faire face à une grave crise interne de gaz dans les quatre prochaines années et aura du mal à maintenir à 64 milliards de m3 ses exportations annuelles, si la production nationale actuellement de 100 milliards de m3 n'évolue pas rapidement. Le déficit pourrait atteindre 50 milliards de m3 en 2014 si Sonatrach maintient son projet de porter ses exportations à 85 milliards de m3 dans quatre ans.

TSA
avatar
Dr tayma
Membre Actif
Membre Actif

Sexe : Féminin Date de naissance : 03/11/1991
Age : 27
Emploi/loisirs : medecine
Date d'inscription : 21/07/2010
Messages : 221

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une grave crise interne de gaz guette l'Algérie à partir de 2014

Message par Mirna le Mer 4 Aoû - 1:40

thx hanan
avatar
Mirna
Membre En Progrès
Membre En Progrès

Sexe : Féminin Date de naissance : 27/03/1988
Age : 30
Emploi/loisirs : étudiante
Date d'inscription : 01/08/2010
Messages : 56

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum